Comprendre le jargon des systèmes de chauffage et de climatisation? Ouf ! Pas facile de s’y retrouver avec tous ces mots inconnus et toutes ces abréviations les plus incompréhensibles les unes que les autres. Laissez-nous le soin de démystifier tout cela pour vous.

ENERGY STAR

Le symbole ENERGY STAR indique que le produit est certifié comme étant d’une haute efficacité énergétique, c’est-à-dire qu’il est très efficace, mais gruge peu d’énergie… tout le contraire des congélateurs d’il y a 20 ans ! Plus de 75 types de produits sont admissibles à la certification ENERGY STAR, dont les équipements de chauffage, de climatisation et de ventilation.

BTU

BTU signifie « British Thermal Unit », une unité de mesure d’énergie thermique très utilisée dans les pays anglo-saxons et asiatiques. Le BTU désigne la puissance, notamment, des appareils de chauffage et de climatisation. Plus le nombre de BTU est élevé, plus l’appareil est puissant.

SEER

SEER signifie « Seasonal Energy Efficiency Ratio », c’est-à-dire taux de rendement énergétique saisonnier. Ce taux correspond à l’efficacité énergétique d’un système de climatisation.

HSPF

HSPF signifie « Heating ans Seasonal Performance Factor, donc facteur de rendement pour la saison de chauffage. À l’inverse du SEER, le HSPF indique l’efficacité énergétique d’une thermopompe.

Comme au Québec nous utilisons le chauffage beaucoup plus longtemps que la climatisation, le HSPF vous fera économiser beaucoup plus d’énergie que le SEER.

EER

EER signifie “Energy Efficiency Ratio” ou taux de rendement énergétique. Ce taux présente seulement l’efficacité frigorifique, soit sa performance énergétique en mode climatisation. Aucun changement de température saisonnier n’est pris en compte.

Un appareil qui a un EER élevé est considéré comme haut de gamme. Par conséquent, son HSPF et son SEER seront aussi élevés.

Pour qu’une thermopompe soit homologuée ÉNERGY STAR, elle doit minimalement avoir un EER supérieur ou égal à 12.5, un SEER supérieur ou égal à 15 et un HSPF supérieur ou égal à 7.4.

Inverter

La majorité des climatiseurs démarrent quand la température dépasse une valeur prédéterminée et s’arrêtent lorsque cette valeur est à nouveau atteinte. Ces appareils sont très énergivores, parce que le compresseur passe d’une consommation presque nulle à une activité plein régime.

Grâce à la technologie Inverter, le compresseur se met en marche lentement, puis accélère jusqu’à ce qu’il atteigne sa puissance maximale. Ensuite, lorsque la température souhaitée est atteinte, il réduit progressivement sa vitesse. Cela permet d’obtenir une température plus stable tout en économisant de l’énergie, donc de l’argent !

DES QUESTIONS ?

Contactez l’un de nos experts maintenant !

Contactez-nous